Atelier Artepreneurs 3.0

Atelier Artepreneurs 3.0

Micro-entreprises artistiques et nouveaux modèles de société

Responsables de l'atelier

Philippe Mairesse, Yves Habran, Stephan Sonnenburg

Explorer d'autres formes d'organisation collective et produire des créations originales

Dans cet atelier, les étudiants montent des « micro-entreprises artistiques » par équipe transdisciplinaires.

Ils explorent d’autres formes d’organisation collective, de ressources technologiques, financières ou humaines, de production et de diffusion, adaptées à une société de crise. Ils travaillent, soit autour de jeunes artistes, soit entre eux, à produire des créations originales de tous types, qui questionnent nos valeurs sociétales et organisationnelles, pour tracer les lignes d’un monde nouveau et durable.

Les productions finales sont diffusées en ligne et publiquement lors d’un événement inter-campus (campus Artem, lieux dédiés, internet, etc.). Chaque groupe produira une création dont l’ensemble constitue un « festival » dédié à repenser la création et la société simultanément.

 

 

Compétences acquises

Cet atelier va permettre aux étudiants :

  • d’appréhender des situations de projet complexes demandant des qualités d’organisateur et de contributeur ;
  • de produire pour transformer les mentalités dans une perspective durable ;
  • d’expérimenter l’innovation à différents niveaux : technologique, organisation, création ;
  • de développer les qualités de créativité propres aux groupes co-responsables ;
  • d’apprendre à évaluer ses travaux.

 

Méthode pédagogique

Pour accompagner les étudiants et les faire évoluer tout au long de l’année, les enseignements délivrés chaque semaine traitent de thématiques liées à la collaboration et à l’organisation des processus de création :

  • conférences ciblées selon les campus et les travaux des groupes, sur les modèles de production et de diffusion de la création ;
  • exposés-débats transversales inter-campus sur les modèles alternatifs d’organisation qui repensent les fondements de nos sociétés ;
  • apports sur les techniques de création : jeu théâtral, montage vidéo, écriture de scénarios, création de performance, et sur les techniques de gestion collective : rentabilité d’activités de création, financement alternatif, prise de décision, leadership de groupe, participation, contrôle qualité collectif.

Les groupes montent en autonomie des projets de création à vocation transformative et sociale. Pas de hiérarchie amateurs-spécialistes, mais co-création en intelligence collective.

Le travail se déroulera localement en présentiel mais aussi en ligne pour les interactions entre sites, les enseignements transversaux et les présentations et diffusions des créations. Les productions (créations) devront pouvoir être diffusées en ligne.

 

Modalités d'évaluation

L’évaluation est basée sur d’une part, des présentations (présentations d’étapes sur l’avancement de la création et de ses bases théoriques ; présentation finale avec l’organisation collective d’un événement de diffusion public), d’autre part, une évaluation de groupe avec des soutenances collective devant un jury d’experts, une évaluation personnelle et évaluation par les pairs (peer-evaluation) et enfin une évaluation individuelle avec la rédaction d’un rapport personnel (journal de bord réflexif et d’analyse).