Atelier L'humain augmenté

Atelier L'humain augmenté

Amélioration technique des performances humaines

Responsables de l'atelier

Didier Fass
Laurent Ciarletta

Recherche et développement des solutions du futur pour « l'humain augmenté »

L'objectif est de comprendre la problématique d'extension du corps et d'intégration humain machine dans le contexte de téléopération en environnement sécurité critique. Les étudiants seront amenés à proposer des solutions innovantes intégrant personnes, robots et des drones dans un contexte industriel.
L'atelier propose une expérience hyperconcrète de projets uniques vers l'infini et au-delà.

Les exosquelettes au service de la médecine :
la fabrication par impression 3D d’exosquelettes de contention ou de suppléance questionne les pratiques thérapeutiques et de réadaptation en traumatologie et orthopédie. L'étudiant a pour mission de comprendre la problématique d’extension du corps appliquée à la conception (design) des prothèses et des orthèses médicales. Il est amené à proposer des solutions innovantes pour ces dispositifs (passif ou robotisé), doit les produire en laboratoire et à les expérimenter avec des praticiens (médecins, orthoprothésistes, kinésithérapeutes...) dans un service hospitalier.

Unmanned vehicle (drone) :
La maturité des technologies de véhicules autonomes permet de concevoir de nouveaux services. Par delà la prise de vue ou la livraison de paquets, il est possible de penser le « drone » comme une extension des capacités de perception et d’action d’une personne. L'étudiant a pour mission de comprendre la problématique d’extension du corps et d’intégration humain machine dans le contexte de téléopération en environnement sécurité critique. Il doit ainsi proposer des solutions innovantes intégrant personnes, robots et des drones dans un contexte industriel.

 

 

Compétences acquises

Cet atelier va permettre aux étudiants :

  • d’analyser une situation et des besoins complexes et en faire une synthèse pertinente ;
  • de résoudre des problèmes conceptuels et pratiques en élaborant une solution adaptée et innovante ;
  • de décider en acteur responsable ;
  • de communiquer aussi bien à l’écrit qu’en mode digital ;
  • de s’adapter et de s’intégrer avec aisance dans un environnement pluridisciplinaire ou multiculturel ;
  • de travailler en groupe et gérer une équipe en mode projet ;
  • de développer ses capacités de création et de production innovante et pragmatique.

 

Méthode pédagogique

Pour accompagner les étudiants, leur donner l’opportunité de travailler en équipe et les faire évoluer tout au long de l’année, les enseignements délivrés s’organisent autour de plusieurs temps :

  • un temps de découverte, d’observation et de diagnostic de mi-octobre à mi-décembre avec comme consigne « soyez des anthropologues sur mars ! ». Les étudiants doivent découvrir et observer le territoire de l'atelier dans toutes ses dimensions métiers, scientifiques et pratiques, artistiques et techniques, humaines et organisationnelles, symboliques et anthropologiques.
  • un temps permettant l’invention, la conception et la réalisation de janvier à fin mai. Les étudiants doivent formuler de façon simple et compréhensible la question ou le problème qu’ils se proposent de résoudre. Après validation par les partenaires, les étudiants doivent concevoir les solutions à développer et réaliser des prototypes fonctionnels. La décision de produire ou non la solution proposée reposera sur la capacité professionnelle des étudiants à convaincre les décideurs.

 

Modalités d'évaluation

L’évaluation est basée sur l’auto-évaluation au premier semestre et sur une évaluation du rendu projet pour les partenaires au second semestre.

Projets déjà traités

- Drones
- Orthèse et impression 3D
- Environnements virtuels
- Confort et réanimation médicale
- La ferme du futur